Portail beligneux

Aller au contenu
QUE PEUT-ON VOIR D'EN HAUT ?

D'en haut, on peut tout voir ... et rien voir. L'expertise de l'archéologue est prépondérante pour l'interprétation des supposés vestiges : ce qui manque à l'archéologie aérienne, c'est la dimension temporelle. Si un site comporte parfois des éléments caractéristiques qui permettent son interprétation sans ambiguïté, comme, par exemple, deux carrés inscrits qui font immédiatement penser à un temple de tradition celtique (fanum), il faut rester d'une extrème prudence. Si un groupe de cercles suggère une nécropole protohistorique, il peut aussi s'agir d'impacts comblés de bombes de la seconde guerre mondiale.
Retourner au contenu